Le guide de votre bien-être à domicile

Pressothérapie

Actualités

Bien choisir son appareil de pressothérapie

Grâce au système alterné de compression et de décompression, la pressothérapie assure une bonne circulation sanguine et lymphatique. Elle est idéale pour traiter les jambes lourdes ou gonflées et d’éliminer la cellulite. Avoir un appareil de pressothérapie à la maison permet de se soulager rapidement après une dure journée de fatigue. Cependant, avec les différents types d’appareils qui existent sur le marché, il est parfois difficile de faire le choix. Un médecin généraliste, un kinésithérapeute ou un phlébologue est bien apte à vous conseiller mais si vous n’avez pas l’occasion de le consulter, voici nos conseils :

-il faut savoir qu’un appareil qui coûte moins de 200 euros n’est pas considéré comme un appareil de pressothérapie thérapeutique mais il a juste un effet relaxant.
-si vous n’avez pas assez de budget pour un appareil semi-professionnel, un appareil Sissel Press 4 ou Press 6 est efficace contre les jambes lourdes et douloureuses
-en terme de rapport/qualité prix, les références en matière d’appareils de pressothérapie semi-professionnel voir professionnel restent le Doctor Life DL2003V3, LX7 et MK400
-le choix de l’appareil de pressothérapie doit être en rapport avec votre cas (mauvaise circulation lymphatique, jambes lourdes, insuffisance veineuse, rétention d’eau, ½dèmes et cellulite) car il existe deux types de pression exercés par l’appareil. La pression séquentielle est adaptée pour la rétention d’eau et la cellulite et la pression continue pour les problèmes d’insuffisance veineuse et la sensation de jambes lourdes. Il existe des appareils qui proposent une pression alternée c’est-à-dire séquentielle et continue comme le Doctor Life LX7 et Doctor Life MK400.
-Chaque appareil de pressothérapie dispose d’un niveau de pression et de temps de séance réglable. Il est important de se renseigner sur la puissance de l’appareil avant l’achat. Et certains appareils ont plus d’accessoires que d’autres (paire de bottes, manchon, ceinture, panty…)

Achat d’appareil de pressothérapie : les références sur le marché

Les deux marques les plus prisées sur le marché des appareils de pressothérapie restent Doctor Life et Sissel. Ces marques sont vraiment spécialisées pour la pressothérapie et proposent différents modèles d’appareils. Pour la marque Sissel, le Sissel Press 4 domine les ventes car c’est un appareil à domicile adapté à tous les budgets. Sissel Press 4 dispose 4 cellules qui exercent une pression de 20 à 200 mmHG. Utilisé pour les jambes lourdes et douloureuses, il lutte également contre la formation de cellulite. Facile d’utilisation, Sissel Press 4 est livré avec une paire de bottes, un manchon et une ceinture.

Quant à Doctor Life, la marque propose deux appareils semi-professionnels et un appareil professionnel. Le Doctor Life DL2003V3 est équipé de 4 compartiments et exerce une pression de 25 à 240 mmHG sur les jambes. Il se gonfle et se dégonfle pour un effet relaxant immédiat sur les jambes lourdes. Le souci c’est que cet appareil s’accompagne uniquement d’une paire de bottes et que le manchon et la ceinture sont une option supplémentaire. Il y a aussi le Doctor Life MK400. C’est un appareil professionnel complet. Doté de 6 cellules, il est normalement destiné aux kinésithérapeutes. Simple d’utilisation, il agit aussi bien sur la circulation sanguine que sur la cellulite. Cet appareil de pressothérapie peut également être utilisé pour certaines pathologies. MK400 exerce une pression de 10 à 200 mmHG et propose trois modes de fonctionnement : pression continue, pression séquentielle et pression alternée. La vitesse et le temps de la séance de pressothérapie sont réglables. MK400 est livré avec une paire de bottes et un manchon. En option, cet appareil dispose d’une ceinture et de deux élargisseurs de bottes.

Profiter du printemps avec des jambes légères et toniques

Les beaux jours ne tardant plus à faire leur apparition, il est désormais grand temps de parfaire sa silhouette et de se sentir mieux dans son corps. Pour cela, la pressothérapie, ciblant particulièrement le bas du corps, est une méthode thérapeutique à privilégier. Celle-ci vise, en effet, à faire disparaître la sensation de jambes lourdes en améliorant la circulation sanguine, afin que cette désagréable impression ne devienne qu’un mauvais souvenir. Comparable à un drainage lymphatique manuel mais plus puissant, elle permet ainsi de faciliter la remontée du sang vers le c½ur, et assure donc de retrouver des jambes légères pour la saison printanière.

En plus de raffermir les jambes et de procurer ainsi un sentiment de bien-être, la pressothérapie a aussi pour avantage d’affiner la silhouette et de réduire les varices. Grâce aux massages effectués par pressions et dépressions de l’appareil, les « déchets » ou amas graisseux vont pouvoir s’éparpiller, ce qui contribue à lutter contre la cellulite. Cette dernière va ainsi pouvoir s’effacer, au profit de jambes légères et gracieuses. Afin d’effectuer au mieux cette préparation pour le printemps, il n’est pas nécessaire de se déplacer hors de chez soi. De nombreux appareils très simples d’utilisation et ayant déjà fait leurs preuves s’adressent aux particuliers. De ce fait, il est ainsi plus aisé de suivre un programme de séances régulières à sa convenance, tout en restant autonome.

La pressothérapie se révèle donc être un des meilleurs procédés pour se préparer à la venue du printemps. Grâce à ses bienfaits, il est désormais possible de dire adieu aux jambes lourdes, d’éloigner la cellulite et ainsi de retrouver confort et détente.

Les indications et les contre-indications de la pressothérapie

La pressothérapie est indiquée en cas de :

- Oedèmes post-traumatiques et post-opératoires comme les « gros bras » dus à une mastectomie, une fracture, une entorse ou un hématome.
– Troubles circulatoires ou d’origine circulatoire comme l’insuffisance veineuse ou lymphatique, les varices ou la cellulite.
– Troubles respiratoires comme une bronchite ou un « rhume des foins ».
– Affections rhumatismales comme les cervicalgies, une dorsalgie, une lombalgie coxarthrose, une périarthrite, ou des douleurs scapulo-humérales.
– Intoxications alimentaires.
– Maladies infectieuses médicamenteuses comme le rhume, la grippe ou la sinusite.
– Maladies des organes internes comme la constipation ou la colite.
– Troubles nerveux comme les maux de tête, la migraine, l’insomnie ou le stress.
– Troubles dentaires comme la malposition des dents ou la faiblesse des gencives.

Les contre-indications de la pressothérapie

La pressothérapie est seulement contre-indiquée en cas d’insuffisance cardiaque ou rénale sévère, l’hypertension non traitée, les abcès et les tumeurs. Chez la femme enceinte qui souffre de jambes lourdes, elle peut être appliquée mais à basse pression et sans utiliser d’accessoire pour le traitement au niveau de l’abdomen. Si la partie traitée présente également une plaie, il n’est pas conseillé d’utiliser l’appareil de pressothérapie sans surveillance médicale même si utilisé à de basses pressions sur les plaies en cours de cicatrisation, en dessous du seuil de douleur du patient, il facilite la cicatrisation en améliorant l’oxygénation des tissus par élimination des toxines. Cette méthode est assez risquée.

Effort physique : retour sur les techniques de récupération

Pour améliorer leurs performances physiques, les sportifs professionnels utilisent différentes méthodes de réconfort et de récupération. Gros plan sur ces techniques tout aussi efficaces pour se soulager après les séances d’activités physiques régulières.

Courbatures et jambes lourdes : les techniques basiques

Pour les sportifs amateurs, une longue séance de footing ou d’autres disciplines sportives engendre souvent des courbatures et des sensations de jambes lourdes. Pour éviter ces douleurs inutiles, n’oubliez jamais les séances d’étirements à faire tout de suite après l’effort physique :

Etirer les bras, l’aine, les jambes, etc.

« Décrasser » et détendre les muscles avec une course très lente de 15 à 20 minutes.

Boire beaucoup pour compenser les pertes et respecter une alimentation saine et équilibrée à base de produits légers (fruits et légumes).

Les méthodes professionnelles

Pour accélérer la récupération, les sportifs professionnels utilisent différents gadgets et techniques qui permettent de reproduire à court terme l’effort et récupérer :

Un massage effectué par un kinésithérapeute pour récupérer immédiatement ou au lendemain de l’effort.

Des chaussettes de récupération conçues avec un tricotage spécifique et des pressions de contention : l’effet de contention-compression cible le mollet pour servir de véritable éponge musculaire et vasculaire. Avec cette technique, le sang veineux, mal oxygéné et regorgé de toxines et éliminé rapidement.

Une récupération globale ou locale avec Veinoplus, un électrostimulateur qui réoxygène les muscles pour améliorer les performances physiques et le temps de récupération.

De grandes cuves d’eau glacées pour réduire les courbatures.

La pressothérapie pour accélérer la récupération via la technique de drainage veino-lymphatique effectuée par un kinésithérapeute. Il s’agit d’appliquer des pressions par intermittence sur les jambes.