Le guide de votre bien-être à domicile

Pressothérapie

Que peut-on attendre de la pressothérapie ?

massage

© Valua Vitaly - Fotolia.com

Les personnes qui souffrent de jambes lourdes ressentent généralement un soulagement dès la première séance de pressothérapie. Cependant, pour que le bien-être soit durable, il est impératif d’opter pour un traitement régulier. Comme c’est assez onéreux, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin afin d’être orienté vers un centre adéquat (médical ou esthétique)
  1. Première séance de pressothéraphie…
  2. La pressothérapie, quels résultats en attendre ?

Première séance de pressothéraphie…

Dans un cabinet d’angiologie ou de kinésithérapie, le tarif est d’environ 30¤ pour une séance de 35 minutes. Il est éventuellement possible de bénéficier d’une prise en charge partielle de ces soins.

Dans un centre esthétique, le prix des séances varie de 20¤ à 50¤ pour 35 minutes, ce tarif peut grimper jusqu’à 100¤ si la pressothérapie est associée à d’autres soins par exemple presso-esthétique+ drainage lymphatique (excellent pour les personnes souffrant de jambes lourdes), presso-esthétique +ultrasons (aussi efficace pour les jambes lourdes que pour la cellulite) ou encore presso-esthétique+ Cellu M6 (cocktail explosif pour un traitement de choc anti- cellulite.)

Les personnes qui souhaitent un bénéfice esthétique, doivent envisager une cure intensive d’à peu près quinze semaines, à raison de deux ou trois séance hebdomadaires, puis entretenir par des séances mensuelles à l’issue de cette cure.

La pressothérapie, quels résultats en attendre ?

Il faut garder à l’esprit qu’il n’y a pas un remède miracle contre la cellulite : il est recommandé d’agir sur plusieurs fronts à la fois (alimentation, activité physique, soins minceurs) régulièrement et durablement pour espérer en venir à bout.

Il faut noter que la pressothérapie est particulièrement efficace pour traiter la cellulite qui résulte de problèmes de rétention d’eau. En effet, la rétention d’eau se produit quand l’organisme stocke plus d’eau qu’il n’en n’élimine.

Lorsque ce phénomène se produit, les vaisseaux sanguins se dilatent provoquant ainsi la fuite de l’eau vers les tissus ce qui favorise la formation d’un ½dème. On peut définir l’½dème par un gonflement des tissus dû à un excès de fluides.

Les techniques de drainage (manuelles ou pneumatiques) apparaissent dès lors comme idéales pour désengorger ces tissus. Leur action est très bénéfique pour l’amélioration du retour veineux, le traitement des jambes lourdes et la prévention des varices.